Notions de base sur l’énergie


Risque de pénurie

Vous vous posez des questions sur la situation énergétique actuelle et ses impacts pour les habitants de la Vallée ? Vous désirez être informés, savoir s’il faut vous préparer et quelles sont les mesures de prévention à prendre ?

Le risque de pénurie est réaliste, c’est l’un des plus importants pour la Suisse. Le risque de rencontrer une situation de pénurie est, par ailleurs, accru cet hiver en raison de deux facteurs principaux :

  • La sécheresse de cet été qui limite le remplissage des réservoirs et donc la capacité de production de nos barrages qui produisent les 2/3 de l’élec en suisse
  • La réduction des moyens production électrique en Europe en lien avec l’approvisionnement limité en gaz russe et l’arrêt de près de la moitié du parc nucléaire français pour des raisons techniques

 

Vidéo de présentation de l’AES:

https://www.youtube.com/watch?v=J7jJMn4YO6s&t=1s

 

Consommation énergétique Suisse

Par rapport à 2020, la consommation d’énergie finale en Suisse a augmenté de 6,3% en 2021 pour s’établir à 794 720 térajoules (TJ). Cette hausse est essentiellement due à des conditions météorologiques plus froides et à l’assouplissement des restrictions visant à lutter contre la pandémie de COVID-19.

 

Saisonnalité des approvisionnements

La figure ci-dessous représente la consommation de notre pays (ligne noire) et notre capacité de production indigène (production des centrales suisses) sous forme de colonnes mensuelles.

Le surplus de production estival engendre des exportations. A contrario, nous connaissons en hiver un besoin d’importer de l’électricité pour couvrir nos besoins.

 

Pénurie ou blackout ?

Un blackout est une interruption de l’alimentation en électricité sur toute ou partie d’un territoire. Il peut être déclenché par une rupture d’équilibre entre la consommation et la production d’électricité, une catastrophe naturelle, une défaillance technique, une erreur humaine ou un acte malveillant affectant le réseau électrique ou les moyens de production.

Une pénurie d’électricité se manifeste par un déséquilibre entre l’offre et la demande d’électricité pendant plusieurs jours, semaines, ou même plusieurs mois, on parle de difficultés d’approvisionnement en électricité, plus précisément de pénurie. Dans ce cas, pour éviter de tomber dans un blackout, l’Etat intervient et prend des mesures. D’où le plan OSTRAL.

 

Les incertitudes de l’approvisionnement

La pénurie d’électricité est l’un des risques les plus importants pour la Suisse. Mais pourquoi ?

Géopolitique:

Situation géopolitique actuelle ayant une grande influence sur l’approvisionnement en gaz.

Climat:

Vagues de froid, faibles précipitations, sécheresse.

Politique:

Décisions de la Confédération en lien avec les accords internationaux entre la Suisse et l’Europe.

Technique:

Fin progressive du nucléaire en Suisse depuis la votation populaire de 2017 pour la SE2050. Le nucléaire étant une source d’énergie constante aussi bien en hiver qu’en été.

Impact des centrales nucléaires en FR. Selon les projections d’EDF, 27 réacteurs doivent redémarrer d’ici à fin décembre, suivis de 5 autres entre début janvier et mi-février 2023.

 


Conséquences sur l’approvisionnement


Tarif 2023 de l’électricité

Les tarifs 2023 augmentent à cause de différents facteurs :

  • Tarif de l’énergie : rareté du kWh électrique.
  • Acheminement : Augmentation d’environ 13% du tarif acheminement pour les timbres amonts de RE et Swissgrid par rapport à 2022.
  • Taxes.

           

 

 


Les actions pour économiser


Gestion de la pénurie : le plan OSTRAL

OSTRAL est l’organisation pour l’approvisionnement en électricité en cas de crise. Elle devient active en cas de pénurie d’électricité sur ordre de l’approvisionnement économique du pays (AEP).

Mais alors, que se passe-t-il si nous consommons plus d’électricité que nous en produisons ?
Nous serions alors dans une situation de pénurie. Cette pénurie toucherait la Suisse et l’Europe.

Si nous devions faire face à cette pénurie, l’objectif est clair : stabiliser l’approvisionnement en électricité à un niveau plus faible.

 

 

En cas de pénurie, il existe 4 étapes:

  1. Sensibilisation à l’économie d’énergie > sur une base volontaire, la Confédération informe les consommateurs et sensibilise la population en incitant à différentes actions quotidiennes pour réduire sa consommation d’énergie.
  2. Restrictions de consommation > dans cette deuxième phase, nous appelons les ménages et entreprises à économiser l’électricité avec les installations non indispensables (arrêt des escalators, extinction des luminaires publics, diminuer le chauffage…)
  3. Contingentement > les grandes entreprises (plus de 100 000 kWh/an) devront réduire leur consommation d’un pourcentage fixé.
  4. Délestage > Lors de cette phase, le courant passera en alternance. C’est-à-dire que l’électricité pourrait être fournie durant 8 heures puis coupée pendant 4 heures. De façon alternée et planifiée à l’avance.

Les mesures 1, 2 et 3 permettraient déjà d’atteindre une baisse de 20 à 25%.

 

Les gestes pour économiser

Quelques bonnes pratiques proposées par le site de la Confédération “www.stop-gaspillage.ch” :

 

 

 

Que fait la SEVJ ?

La SEVJ se positionne en tant qu’acteur de la transition énergétique et s’efforce d’agir en faveur de la pérennité énergétique la Vallée de Joux.​ L’énergie ne va pas de soi ! C’est pourquoi, la SEVJ met tout en œuvre pour amener les meilleures solutions actuellement existantes.

Liste des actions entreprises dans le but de limiter la consommation du bâtiment dans le cadre de la pénurie énergétique :

  1. Chauffage interne des bureaux réglé à 19°C avec programme nocturne réglé à 16°C et programme le week-end à 16°C en permanence.
  2. Tous les gros consommateurs électriques comme les éléments chauffants inutiles ont été désactivé :
    • Nattes chauffantes (sous-terrain) pour lieux non-prioritaires
    • Certains boilers d’eau chaude
    • Chauffe tasse à café
  3. Luminaire :
    • Changement des lampes en LED
    • Extinction des éclairages extérieurs non indispensables
    • Retrait d’un élément lumineux sur deux dans tous le bâtiment
    • Diminution de la sensibilité des détecteurs de présence ainsi que réduction du temps d’allumage
    • Installation de nouveaux détecteurs pour limiter le temps d’allumage

 

Comment la SEVJ vous accompagne ? 

La présentation du plan OSTRAL aux grandes entreprise a été réalisée en mai.

Les présentations aux citoyens en partenariat avec les Communes se déroulent en novembre.

  • La SEVJ vous accompagne dans vos projets d’optimisation énergétique (ex.: photovoltaïque, éolien)
  • La SEVJ accompagne les grands consommateurs dans leur stratégie OSTRAL
  • À moyen terme nous développerons des sources de production renouvelables indigènes

 

Les liens utiles pour rester informé